Accueil > Informations > Samedi Ciné avec JTLD :  »Militantes » de Sonia Chamkhi
JTLD vous invite à son premier Ciné Samedi avec JTLD avec à l’affiche  »Militantes » de Sonia Chamkhi, le samedi 20 avril à 19h.

Ce film documentaire retrace le climat des premières élections libres de l’histoire de la Tunisie et la mobilisation des femmes tunisiennes ( candidates, militantes, personnalités de la société civile) pour prendre part à la marche démocratique de la Tunisie nouvelle, dans un esprit de continuité et d’engagement qui rend également hommage aux militantes pionnières.

https://www.facebook.com/events/425777367514428/

3 commentaires, RSS

  • samilami

    dit le:
    12 avril 2013 à 16 04 17 04174

    L’agression et torture que j’ai subi le 2 mars 2011 ( le forum local vient la même date! ) démasque le mensonge démocratique et pluraliste prôné par l’ugtt: aucun critique n’est laissé pour vivre et se consolider et aucune organisation n’a critiqué ce crime pourtant y ont assisté des cadres de l’ugtt et de la ligue des droits de l’homme.
    Certains de mes agresseurs apparaissent dans les activités de l’ugtt et des autres et il est clair qu’ils sont bien reçus et peut-être leur présence est voulue pour décourager (moi et toute personne qui aurait subi leur violence ) de parler des négligences qui aggravent la misère sociale du peuple.
    D’autres défauts graves dans le comportement social de vos partenaires:
    – certains dirigeants décident de ne pas recevoir ou entendre des citoyens dans leurs locaux et les autres membres de la direction obéissent sans discussion.
    – le peuple s’est trouvé sans conseils ou soutien lors de l’épidémie en cours depuis l’été 12.
    – des syndicalistes qui ont été impliqués dans des histoires de persécution sanitaire ( femmes et maladies vénériennes…) sont depuis 2011 promus dans la direction.
    – les affiches du forum local: un nombre limité en comparaison des affiches pour les activités politiques et culturelles. Et elles ne mentionnent pas le lieu du forum.
    – les infos sur les actions de reconstruction politique du pays et les opportunités de travail se font de bouche à oreille en excluant ceux mieux intéressés.
    – impossible de s’entretenir avec les instances dirigeantes ni de communiquer avec leurs réunions , peut être même ceci est non permis.
    – le journal du syndicat parle de mobilisation pour réussir le forum mondial et non faire participer ceux qui veulent et qui en ont besoin.

    D’autre part, il est clair que compter ces org parmi les promoteurs de la justice sociale est une grave méprise car elles ont des attaches historiques avec leurs adversaires ( le parti du pouvoir et le patronat… ) ce qui les rend très vite susceptible de défendre les uns les autres quand il y à de graves plaintes populaires . En plus le fait que ces org ont accepté que le peuple vive avec le minimum de revenus pendant des décennies et à présent, un minimum qui fut insuffisant pour garantir l’hygiène et le bien être et se prémunir contre les épidémies, tout ceci les rend hors du périmètre de la promotion du social. Notons aussi que pour la démocratie, nos élites de toutes sortes ne sont pas libres de même remercier une personne qui les avertit de l’existence d’une épidémie!
    Détails ici
    http://sami-dunet-domes.fr.gd/EST_IL-SERIEUX-DE-PARLER-D%26%238217%3BACTION-SOCIALE-en-TUNISIE-f-.htm

  • samilami

    dit le:
    12 avril 2013 à 16 04 20 04204

    Ce commentaire a été supprimé par l’auteur.

  • JTLD

    dit le:
    13 avril 2013 à 9 09 54 04544

    Bonjour,

    Nous n’avons pas de  »Partenaires » comme vous semblez le croire.
    Nous sommes une association Toulousaine de Tunisiens et nous sommes apolitiques.
    Nous proposons justement de projeter des documentaires tunisiens afin de créer des débats et d’eveiller les esprits.
    Nous vous invitons donc à venir à nos événements afin de débattre avec nous.

    JTLD Team